L'espéranto accélère l'apprentissage des autres langues de 20% à 30%

La valeur propédeutique de l'espéranto provient du fait que l'apprentissage préalable de l'espéranto facilite l'étude ultérieure d'autres langues voire d'autres disciplines. On peut faire l'analogie de la flûte à bec, considérée comme une bonne introduction à l'apprentissage d'un autre instrument de musique. Des études (dès 1922-24 en Angleterre et par exemple aussi en 1995-98 en Croatie, Slovénie, Autriche) menées sur des échantillons comparatifs d'élèves ont montré que les élèves qui avaient d'abord étudié l'espéranto, puis une langue étrangère, atteignaient un meilleur niveau dans cette langue que le groupe témoin qui, pendant la même durée, n'avait étudié que cette langue étrangère. Cela provient des aspects propres de l'espéranto tels que sa logique et son caractère analytique qui préparent efficacement les élèves à aborder un système linguistique qui leur est étranger. Cet article de Wikipedia fournit plus d'informations sur les nombreuses expériences conduites.


Aujourd'hui, un programme de l'Union européenne appelé MULTLINGVA AKCELILO, démarré en novembre 2017, commence à montrer ses premiers résultats et ils sont très positifs : les enfants du programme arrivent à apprendre les langues étrangères 20% à 30% plus rapidement (que les autres enfants) grâce à l'apprentissage préalable de l'espéranto.


Ce programme est destiné à créer et tester sur le terrain un programme d'initiation à l'espéranto pour des élèves de 8 ans. Le programme est court (64 heures sur une année scolaire). L'enseignant n'a pas besoin de connaître l'espéranto auparavant (il apprend l'espéranto quasiment en même temps que les élèves). L'objectif de ce programme n'est pas tant d'apprendre l'espéranto en lui-même, que de faciliter l'apprentissage ultérieur des langues étrangères (utilisant la fameuse propédeutique de l'espéranto). Il est financé par l'UE (250.000 €) et il a été conçu pour pouvoir se répandre à grande échelle dans les écoles primaires des pays de l'UE.


Plus d'informations sont disponibles dans ce document (en espéranto) : http://www.europo.eu/eo/documentloader.php?id=502&filename=eb-194-2019-07-08.pdf


Extrait :


Per Multlingva Akcelilo oni sukcese povas enkonduki en elementajn lernejojn en frua aĝo (post kiam la infanoj lernis legi kaj skribi en la propra lingvo) lernobjekton kiu antaŭas fremlingvajn lernobjektojn (antaŭ ol lerni duan aŭ trian fremdlingvon) sen apartaj kostoj kaj tiel atingi ke post du aŭ tri jaroj la infanoj lernante novajn fremdlingvojn atingos 20-30% pli rapidan lernsukceson kaj gravan ŝparon de tempo kaj mono, sed ne nur ĉe fremdlingvoj. Tiu antaŭscio de MLA ebligas ankaŭ gravan plibonigon de kompreno de la gramatiko de la propra gepatra lingvo.


Krome MLA liveras komplete pretan pedagogian kaj didaktikan materialon por tiu instruado. Sufiĉas nur uzi 64 horojn dum unu lernojaro por ricevi gravajn plibonigojn. La infanoj kiuj unue lernas MLA (en tria lernojaro) kaj en la kvina atingas la scion de tiuj kiuj ne lernis MLA sed jam en la tria lernojaro komencis lerni duan fremdlingvon, kaj en la sesa kaj pliaj lernojaroj ilia scio de fremdlingvo daŭre eksponenciale kreskas kompare kun la scio de gelernantoj sen kono de MLA.




94 vues

Restez informé de nos derniers articles, actions, rencontres,...

  • Facebook Espéranto pour l'Europe
  • Twitter Espéranto pour l'Europe

©2019 - Espéranto pour l'Europe - Mentions légales - AlterEuropa - Latin moderne